Optimiser son site pour les moteurs de recherche : règles de base par Google

  • Jamal El Khaiat, M. SC. Gestion des T.I.

Nous avons connu les deux dernières années une vague importante d'articles traitant le SEO et la tendance pour les prochaines années.

optimisation pour les moteurs de recherche et expérience utilisateur web

Plusieurs Webmasters vont loin dans leurs pensées et leurs créativités. Mais si on regarde le document publié par Google à cet effet, on peut remarquer que le document dit tous et nous explique les ingrédients essentiels de tout site Web. Il Nous indique pas à pas comment optimiser nos sites web, le rendre facilement exploitable et indexable par les moteurs de recherches. Je recommande aux webmasters et surtout les débutants, au lieu d’aller loin dans leur SEO, de commencer par mettre en place ces règles de base très pertinantes avant d’aller plus loin dans les techniques et les hypothèses.

 

Même si le titre de ce guide contient les termes “moteur de recherche”, nous aimerions souligner que les décisions que vous prenez quant à l'optimisation de votre site doivent avant tout reposer sur l'intérêt des visiteurs de votre site. Ils sont les premiers utilisateurs de votre contenu et font appel aux moteurs de recherche pour trouver votre site Web. Pour obtenir les résultats voulus ne vous concentrez pas trop sur les petites modifications à effectuer pour améliorer votre classement, mais mettez en évidence toutes les qualités de votre site afin qu’elles soient visibles dans les moteurs de recherche.


Votre site peut être plus grand ou plus petit que le site que nous utilisons, et proposer un contenu très différent. Toutefois les thèmes relatifs à l'optimisation que nous abordons devraient être applicables à tous types de sites et ce indépendamment de leur taille. Nous espérons que ce guide vous donnera de nouvelles idées pour améliorer votre site Web. N'hésitez pas à visiter le forum d'aide pour les webmasters pour nous envoyer vos questions, vos commentaires ou nous faire part de votre réussite.

Créer des titres de pages uniques et pertinents

La balise <title> vous permet d’attribuer un titre à vos pages et ainsi d’indiquer aux utilisateurs et aux moteurs de recherche le thème d’une page donnée. Cette balise doit être placée dans la balise <head> du document HTML . L’idéal serait de créer un titre unique pour chaque page de votre site. Il faut que le titre décrit le contenu de la page de façon pertinente. Le titre doit décrire clairement le thème du contenu de la page. L’idéal serait d’attribuer une balise <title> unique à chacune de vos pages. Cela permet à Google de saisir la différence entre cette page et les autres pages du site.

Les titres peuvent être à la fois courts et riches en informations. Lorsque le titre est trop long, Google en affiche uniquement une partie dans les résultats de recherche.

Les choses à éviter :

  • choisir un titre sans lien direct avec le contenu de la page ;
  • utiliser des titres vagues ou par défaut, tels que “Sans titre” ou “Nouvelle page 1”.
  • d’utiliser une seule et même balise <title> sur toutes les pages de votre site ou sur un grand nombre de pages.
  • d’utiliser des titres très longs et peu utiles pour les utilisateurs ;
  • de remplir vos balises <title> de mots clés inutiles.

Utiliser la balise meta “description”

Un résumé du contenu peut être utilisé pour chaque page. La balise meta description d’une page fournit à Google et aux autres moteurs de recherche un résumé du contenu de la page. Tandis que le titre d’une page peut se composer de quelques termes ou d’une expression, la balise meta description d’une page peut contenir une ou deux phrases ou un court paragraphe. Les Outils Google pour les webmasters proposent une section d’analyse du contenu pratique qui vous signale toute balise meta description trop courte, trop longue ou dupliquée à maintes reprises (ces mêmes informations sont également indiquées pour les balises <title>). Tout comme la balise <title>, la balise meta description se place à l’intérieur de la balise <head> de votre document HTML.

Quels sont les avantages de la balise meta “description”?

Les balises meta description sont importantes, car Google peut les utiliser comme extraits ou “snippets” de vos pages. Nous mettons l’accent sur le “peut”, car en effet, Google peut également choisir d’utiliser une section pertinente du texte visible sur votre page si elle correspond à la requête de l’utilisateur. En outre, Google peut également utiliser la description de votre site fournie dans le répertoire de sites Web Open Directory Project ou ODP, si votre site y est répertorié. Découvrez comment empêcher les moteurs de recherche d’afficher des données ODP. Ajouter des balises meta de description à chacune de vos pages est toujours une bonne solution dans le cas où Google ne trouverait aucun extrait de texte approprié à présenter dans les résultats de recherche. Le Centre d’aide Google pour les webmasters vous propose un article relatif à l’amélioration des extraits présentés à l’aide de balises meta description pertinentes .

Les termes apparaissent en gras dans les extraits ou “snippets” lorsqu’ils correspondent à une recherche utilisateur . Cela donne une indication à l’utilisateur sur la correspondance entre ce qu’il recherche et le contenu de la page . Regardez l’exemple ci-dessous, avec un extrait issu d’une balise meta description sur une page profonde (qui contient une description unique).

Résumez le contenu de la page de façon pertinente

Rédigez une description pouvant à la fois informer et intéresser les utilisateurs lorsque la balise meta description s’affiche comme extrait dans les résultats de recherche.

Évitez :

  • de rédiger une balise meta description sans lien direct avec le contenu de la page ;
  • d’utiliser des descriptions génériques telles que “Ceci est un site Web” ou “Page sur les cartes de baseball” ;
  • de remplir la balise de description de mots clés uniquement ;
  • de copier-coller l’intégralité du contenu du document dans la balise meta description.

Utilisez des descriptions uniques pour chaque page

L’utilisation de balises meta description distinctes pour chaque page permet d’aider à la fois les utilisateurs et Google, surtout pour les recherches pouvant renvoyer plusieurs pages de votre domaine (par exemple les recherches effectuées à l’aide de l’opérateur site:). Si votre site est constitué de milliers voire de millions de pages, une attribution manuelle de balises meta description n’est probablement pas envisageable. Dans ce cas, nous vous conseillons de générer automatiquement des balises meta description en fonction du contenu de chaque page.

Évitez d’utiliser une seule et même balise meta description sur toutes les pages de votre site ou sur un grand nombre de pages.

Améliorer la structure de vos URL

Utilisez des URL simples à comprendre pour transmettre votre information

En créant des catégories et des noms de fichiers descriptifs pour les documents de votre page Web, vous améliorez l’organisation de votre site et facilitez l’exploration de vos documents par les moteurs de recherche. Cela permet aussi de créer des URL plus faciles à exploiter, notamment pour les webmasters souhaitant renvoyer vers votre contenu. Les utilisateurs risquent d’être intimidés par des URL extrêmement longues et énigmatiques, contenant très peu de mots reconnaissables.

Ce type d’URL (1) peut être déconcertant et peut provoquer une mauvaise expérience utilisateur. Les utilisateurs auraient des difficultés à mémoriser l’URL par coeur ou à créer un lien pointant vers l’URL. En outre les utilisateurs pourraient penser qu’une partie de l’URL est inutile, surtout lorsque celle-ci affiche de nombreux paramètres méconnaissables. Ils pourraient laisser de côté une partie de l’URL et corrompre ainsi le lien.

Certains utilisateurs peuvent également établir un lien vers votre page en utilisant l’URL de la page en question comme texte ancré du lien. Lorsque votre URL contient des mots pertinents, elle fournit aux utilisateurs et aux moteurs de recherche plus d’informations sur la page que lorsqu’elle est composée d’un ID ou d’un paramètre portant un nom étrange. (2)

Les URL sont montrées dans les résultats de recherche

Google peut explorer tous types de structures d’URL, même lorsqu’elles sont complexes. Toutefois, dans l’intérêt des utilisateurs et des moteurs de recherche, il peut être utile de prendre le temps de simplifier vos URL autant que possible.

Utilisez des mots dans vos URL

Les URL contenant du texte correspondant au contenu et à la structure de votre site sont plus conviviales pour les visiteurs qui parcourent votre site. Les internautes mémorisent les URL plus facilement et sont plus susceptibles d’établir des liens vers ces URL.

Évitez :

  • d’utiliser des URL trop longues avec des paramètres et ID de session inutiles ;
  • de choisir des titres de pages généraux tels que “page1.html” ;
  • d’utiliser des mots clés de façon excessive, tels que “cartes-baseball-cartes-baseball-cartes-baseball.htm”.

Créez une structure de répertoire simple

Utilisez une structure de répertoire offrant une bonne organisation de votre contenu et permettant aux utilisateurs d’identifier facilement la partie de votre site dans laquelle ils se trouvent. Essayez d’utiliser votre structure de répertoires afin d’indiquer le type de contenu vers lequel renvoie l’URL en question.

Évitez :

  • de créer des imbrications de sous-répertoires telles que “.../dir1/dir2/dir3/dir4/dir5/dir6/ page.html” ;
  • d’utiliser des noms de répertoires sans lien direct avec leur contenu.

Utilisez une seule version d’URL pour renvoyer vers un document

Afin d’empêcher que certains utilisateurs établissent des liens vers une version d’URL et d’autres vers une autre version d’URL (cela pourrait diviser la réputation du contenu entre les URL), essayez d’utiliser et de renvoyer vers une seule URL dans la structure et le système de liens internes de vos pages. Si vous constatez que les utilisateurs accèdent au même contenu via différentes URL, vous pouvez résoudre le problème en définissant une redirection 301 afin de rediriger vos URL non favorites vers l’URL principale des pages concernées. Si vous ne pouvez pas utiliser la redirection 301, vous pouvez utiliser l’URL canonique ou l’élément lien “rel=canonical”.

Évitez :

  • que les pages de vos sous-domaines et du répertoire racine (par exemple “domaine.com/ page.htm” et “sous.domaine.com/page.htm”) accèdent au même contenu ;
  • d’utiliser des lettres majuscules dans les URL (de nombreux utilisateurs s’attendent à voir des lettres minuscules dans les URL et les mémorisent plus facilement).

Faciliter la navigation sur votre site

La navigation sur un site est très importante pour les moteurs de recherche. La navigation sur un site Web est importante et doit permettre aux visiteurs du site de trouver facilement le contenu recherché. Elle permet également aux moteurs de recherche de saisir l’importance que le webmaster accorde aux différents contenus de son site. Même si les résultats de recherche de Google sont fournis au niveau de chaque page, Google attribue une certaine importance à comprendre le rôle d’une page dans l’ensemble du site.

Planifiez votre navigation à partir de la page d’accueil

Tous les sites disposent d’une page d’accueil ou d’une page “racine”, qui représente la page la plus fréquentée d’un site et le point de départ pour la navigation de nombreux utilisateurs. À moins que votre site ne soit composé que de quelques pages, vous devriez essayer de vous demander comment les visiteurs accèdent d’une page générale (votre page racine) à une page au contenu plus précis. Disposez-vous d’un certain nombre de pages sur un thème donné ? Le cas échéant, serait-il utile de créer une page décrivant ces pages similaires (par exemple page racine > liste des thèmes similaires > thème spécifique) ? Proposez-vous des centaines de produits différents qui doivent être classés dans différentes pages de catégories et de sous-catégories ?

Aidez vos utilisateurs en utilisant des fils d’Ariane ou “breadrumbs”

Un fil d’Ariane est une ligne horizontale de liens internes en haut ou en bas d’une page. Ils permettent aux visiteurs de revenir sur leur pas, sur la section précédente ou en page d’accueil (1). La majorité des fils d’Ariane ont la page la plus générale (la page d’accueil) comme premier lien à gauche, et les sections plus spécifiques sur la droite.

Créez deux sitemaps : un pour les utilisateurs, un pour les moteurs de recherche

Un sitemap (ou plan de site) est une simple page de votre site affichant la structure de votre site Web.

Il correspond en général à une liste hiérarchique des pages de votre site. Les visiteurs peuvent visiter cette page lorsqu’ils rencontrent des difficultés à trouver des pages de votre site. Cette page est principalement destinée aux visiteurs de votre site. Notez toutefois qu’elle est également consultée par les moteurs de recherche, qui optimisent ainsi l’exploration des pages de votre site.

Un fichier Sitemap XML correspond à un fichier que vous envoyez via les Outils Google pour les webmasters afin de permettre à Google de découvrir et d’explorer les différentes pages de votre site. Les sitemaps vous permettent en outre d’indiquer à Google la version d’URL que vous souhaitez définir comme la version canonique (p. ex. http://brandonsbaseballcards.com/ ou

http://www.brandonsbaseballcards.com/); en savoir plus sur les domaines favoris. Google a contribué au développement du script du Générateur Sitemap, un script open source qui vous permet de créer un fichier Sitemap pour votre site. Pour en savoir plus sur les Sitemaps, consultez le guide relatif aux fichiers Sitemaps que vous pouvez trouver dans le centre d’aide pour les webmasters.

Rendre le site plus facile à explorer

Créez une hiérarchie structurée de façon naturelle et intuitive

Évitez :

Facilitez autant que possible la navigation des utilisateurs en leur permettant d’accéder, à partir du contenu général de votre site, à la section proposant le contenu spécifique qu’ils recherchent. Ajoutez des pages de navigation si nécessaire et intégrez-les efficacement à votre système de liens internes.

Évitez:

  • de créer des toiles complexes de liens de navigation, c’est-à-dire de relier chaque page de votre site à toutes les autres pages ;
  • de dépasser les limites en coupant et fractionnant votre contenu (il faut une vingtaine de clics pour atteindre le contenu de liens profonds).

Utilisez principalement du texte pour tous les éléments de navigation

En contrôlant la majorité de la navigation page après page sur votre site via des liens textuels, vous facilitez l’exploration de votre site par les moteurs de recherche et leur permettez de mieux comprendre sa structure. De nombreux utilisateurs préfèrent cette approche, notamment sur certains ordinateurs qui ne prennent pas en charge Flash ou JavaScript.

Évitez:

  • de proposer une navigation basée uniquement sur des menus déroulants, des images ou des animations. (En effet de nombreux moteurs de recherche, bien que ce ne soit pas le cas de tous, sont en mesure de détecter de tels liens sur un site, mais si un utilisateur peut accéder à toutes les pages d’un site à l’aide de liens de texte ordinaires, l’accessibilité de votre site en sera améliorée. Découvrez comment Google traite les fichiers non textuels.)

Proposer du contenu et des services de qualité

Des sites avec du contenu de qualité seront reconnus pour tels

Créer du contenu attrayant et utile aura sans doute plus d’impact sur votre site Web que chacun des autres points traités ici (1). Les utilisateurs reconnaissent du bon contenu lorsqu’ils le voient par eux-mêmes et sont alors susceptibles de rediriger d’autres utilisateurs vers le contenu en question. Pour faire connaître votre contenu, ces utilisateurs peuvent publier des messages sur des blogs, recourir à des services de médias sociaux, des e-mails, des forums ou utiliser tout autre procédé de diffusion d’informations. Le buzz généré par les recherches naturelles ou par le “bouche-à-oreille” contribue réellement à forger la réputation de votre site auprès des utilisateurs et de Google, et pour cela, vous devez proposer du contenu de qualité.

Anticipez les différentes interprétations de votre contenu

Utilisez un langage approprié - Réfléchissez aux termes de recherche qu’un utilisateur peut utiliser pour rechercher une partie de votre contenu. Les utilisateurs connaissant très bien un sujet risquent d’utiliser d’autres termes de recherche qu’un utilisateur qui ne s’est pas encore penché sur le sujet donné. Par exemple un fan avéré de baseball peut lancer une recherche sur [nlcs], l’acronyme pour la National League Championship Series (série de championnat de la Ligue nationale de baseball), tandis qu’un fan novice peut utiliser un terme de recherche plus général tel que [baseball playoffs] (série éliminatoire). Si vous anticipez ces différences dans le comportement des utilisateurs lors de leurs recherches et en tenez compte lorsque vous rédigez votre contenu (en utilisant un bon mélange d’expressions de mots clés), vous pouvez obtenir des résultats positifs. Google AdWords propose un Générateur de mots clés pratique qui vous permet de découvrir de nouvelles variations de mots clés et de voir les tendances de recherche approximatives pour chaque mot clé. En outre, les Outils Google pour les webmasters vous indiquent les requêtes les plus fréquentes dans lesquelles figure votre site et celles ayant dirigé le plus d’utilisateurs vers votre site.

Proposez du contenu ou des services exclusifs - Pensez à créer un nouveau service utile, qu’aucun autre site ne propose. Vous pourriez également rédiger un article de recherche original, publier un article d’actualités sensationnel ou tirer profit de votre base d’utilisateurs unique. D’autres sites ne disposent peut-être pas des ressources ou de l’expertise requise pour entreprendre de telles actions.

Rédigez du texte facile à lire

Les utilisateurs apprécient le contenu bien rédigé et facile à comprendre.

Évitez :

  • de rédiger du texte peu soigné et contenant de nombreuses fautes de grammaire ou d’orthographe ;
  • d’intégrer du texte dans des images pour fournir du contenu textuel (les utilisateurs souhaitent peut-être copier-coller le texte et les moteurs de recherche ne sont pas en mesure de le lire).

Organisez votre contenu et délimitez correctement les différents thèmes traités

Organiser votre contenu peut être utile afin que les visiteurs délimitent facilement le début et la fin des différents thèmes traités. En divisant votre contenu en fragments ou parties, vous permettez aux utilisateurs de retrouver plus rapidement le contenu recherché.

Évitez :

  • de rassembler une grande quantité de textes sur différents sujets sur une même page sans créer de paragraphes, de sous-titres ou de séparation visuelle que vous pouvez créer à l’aide d’élements de mise en page.

Créez du contenu actualisé et unique

Créer du contenu avant tout pour vos utilisateurs et non pour les moteurs de recherche

Optimiser l’utilisation des images

L’information relative aux images est donnée avec l’attribut “alt”

Les images peuvent vous sembler être un élément tout simple et basique de votre page, mais vous pouvez en optimiser l’utilisation. Toutes les images peuvent avoir un nom de fichier et un attribut “alt” distinct et vous pouvez tirer un bénéfice de ces deux éléments . L’attribut “alt” vous permet de fournir un texte alternatif pour l’image, au cas où, pour une raison ou une autre, elle ne puisse pas être affichée.

Pourquoi utiliser cet attribut ? Lorsqu’un utilisateur consulte votre site sur un navigateur qui ne prend pas en charge les images ou à l’aide de technologies alternatives, telles que les lecteurs d’écran, le contenu des attributs “alt” fournit des informations sur l’image.

En outre, lorsque vous utilisez une image en tant que lien, le texte “alt” de l’image aura une fonction identique à celle du texte d’ancrage d’un lien textuel. Toutefois, nous vous conseillons de ne pas utiliser trop d’images servant de liens dans la navigation de votre site, lorsque des liens textuels pourraient être tout aussi appropriés. Enfin, en optimisant les noms de fichiers et textes “alt” de vos images, vous permettez à des projets ou technologies de recherche d’images, tels que Google Recherche d’images de mieux comprendre vos images.

Sauvegardez les images dans un répertoire prévu à cet effet

Au lieu de répartir vos fichiers images dans différents répertoires et sous-répertoires dispersés dans votre domaine, pensez à conserver toutes vos images dans un seul répertoire (p. ex. brandonsbaseballcards.com/images/). Cela simplifie le chemin d’accès vers vos images.

Utilisez des types de fichiers pris en charge par la plupart des navigateurs - La plupart des navigateurs prennent en charge les formats d’image JPEG, GIF, PNG et BMP. Il est également conseillé d’utiliser un nom de fichier avec une extension correspondant au type de fichier.

Utilisez des noms de fichiers concis et descriptifs et renseignez “alt”

Indiquez un texte “alt” lorsque vous utilisez des images comme liens

Créez un fichier Sitemap pour les images

Consultez le guide détaillé de Google en format pdf: Guide de démarrage Google -Optimisation pour les moteurs de rechercheOptimisation pour les moteurs de recherche

 

concurrence seo 2