formation business en ligne dinomais

7 mauvaises tactiques de SEO qui ne vivront pas jusqu'en 2022 

Ratings
(1)

La plupart de mauvaises tactiques de référencement devraient être évidentes. Pourtant, je suis toujours surpris de la fréquence à laquelle plusieurs sites web utilisent ces stratégies SEO obsolètes et souvent dangereuses.

mauvaises tactiques de SEO

Je vois chaque jour un site qui utilise encore au moins l'une des mauvaises tactiques de référencement suivantes.

Ce qui est encore pire, c'est que bon nombre de ces tactiques n'ont jamais aussi bien fonctionné au départ.

Aujourd'hui, la plupart d'entre eux ne feront que vous faire plus de mal que de bien.

Voici sept exemples parfaits de mauvaises tactiques de SEO que vous devez éviter, du moins si vous souhaitez vous classer sur les moteurs de recherche :

1. Bourrage de mots clés

Lorsque vous entendez « SEO », vous pensez généralement aux mots-clés et c’est normal. Cependant, la densité des mots doit être dosée dans votre contenu. 

Il y a dix ans, la « densité des mots clés » était un ratio basé sur le nombre de fois où votre mot clé était utilisé par rapport aux autres mots de la page.

Il y avait un nombre magique que vous devez utiliser. Il y avait un sweet spot à quelques points de pourcentage qui a fait toute la différence dans le monde.

Plus vous vous rapprochez de ce nombre, meilleur est votre classement, n'est-ce pas ?

Évidemment, tout cela est absurde. Mais c'est ce que les gens ressentaient à l'époque et ce qui est était la norme. 

Nous nous sommes retrouvés avec un « bourrage de mots-clés », qui impliquait d'utiliser le mot-clé sur la page autant de fois que possible.

L'algorithme de Google était certes plus simple à l'époque. Il était plus facile à le manipuler.  

On ne peut pas en dire autant aujourd'hui. Pas dans un monde où nous vivons avec RankBrain et le traitement de la langue naturelle.

La bonne nouvelle est que vous n'avez plus à insérer un tas de mots-clés dans votre article. 

Google devient plus intelligent. Vous devez réfléchir davantage aux sujets liés aux mots-clés, aux mots-clés associés et aux mots-clés à longue traîne.

Supposons que vous ayez un mot-clé à longue traîne pour chaque article de blog.

 Au lieu de le mettre à plusieurs reprises dans le contenu, vous devriez vous concentrer sur des sous-thèmes et des idées connexes.

Cela signifie extraire toutes les informations et le contexte sémantiquement liés autour d'un sujet.

Mieux encore, vous pouvez créer de nouveaux contenus autour de chacun.

Construire un « réseau » de contenu pour traiter un sujet au complet, sera beaucoup plus bénéfique à long terme, et vous n’aurez jamais à vous soucier d’être touché par une pénalité Google ou par une mise à jour de son algorithme. Utilisez intelligemment des liens internes pour faire le maillage entre vos contenus.

Commentaires indésirables en bas des articles

C'est l'une des tactiques les plus ennuyeuses.

Vous lisez un article de blog génial et vous lancez dans les commentaires.

Après tout, de longues discussions dans une section de commentaires de blog peuvent souvent être plus précieuses que le contenu lui-même.

Cependant, parfois vous faites défiler les 200 commentaires pour laisser vos mots et voyez des commentaires de spam.

Des commentaires comme celui-ci tuent complètement toute conversation.

Laisser des commentaires peut être un excellent moyen de nouer une relation avec le propriétaire du blog et les autres lecteurs.

Il peut y avoir des problèmes lorsque vous essayez de le faire à grande échelle en vous insérant vos backlinks.

De nombreuses plateformes de commentaires, comme Disqus , ont visiblement fait leur chemin. Ils essaient de contrôler cela en bloquant certains comptes.

Malheureusement, si votre site devient assez grand, vous devrez lutter contre les commentaires indésirables.

C'est pourquoi la majorité des plateformes aujourd'hui mettent les liens dans les commentaires en nofollow. Les liens non suivis indiquent aux moteurs de recherche de ne pas attribuer de crédit ni de transmettre aucune autorité à ce lien.

Ce qui signifie que non seulement les commentaires de spam sont ennuyeux, mais qu'ils sont également inutiles (ou presque)!

Voici quelques astuces pour éviter ce problème.

Vous pouvez installer un plugin WordPress sur votre site pour les filtrer automatiquement pour vous.

Vous pouvez également forcer les utilisateurs à saisir leur nom ou leur adresse e-mail pour laisser un commentaire. De cette façon, ils doivent être connectés à WordPress avant de rejoindre la discussion.

Vous pouvez même configurer votre site afin de pouvoir approuver manuellement les commentaires.

Cela vous permet de rechercher dans chacun d'eux des liens contenant du spam avant de les approuver.

La liste noire est utile pour les récidivistes.

La prochaine fois que chaque membre de la liste noire essaiera d'ajouter un commentaire, il sera envoyé directement à la corbeille.

3. Mauvaise expérience utilisateur (UX)

core web vitals experience utilisateur 2021

Google ne se contente pas de regarder les liens et les mots-clés pour classer votre site.

Les moteurs de recherche recueillent toutes sortes de données.

Un exemple est vos données d'utilisation, c'est essentiellement la façon dont les gens interagissent avec votre site.

Par exemple, si vous avez un taux de rebond élevé où les gens partent juste après leur visite, c'est un drapeau rouge !

Il indique aux moteurs de recherche que les gens ne trouvent pas ce qu'ils recherchent. Et si c'est le cas, votre site ne doit pas être très utile.

Ce n'est pas la seule chose qu'ils regardent, cependant.

Par exemple, votre présence SEO pourrait prendre un autre coup si votre conception est moche et obsolète.

Il y a des années, Google a publié la mise à jour Panda pour nettoyer le contenu du site.

Auparavant, les moteurs de recherche, en particulier Google, n'examinaient que les données concrètes pour déterminer les facteurs de classement. Cependant, ils ont introduit un questionnaire pendant cette période pour recueillir également des commentaires qualitatifs.

Par exemple, ils ont demandé aux gens de parcourir des sites Web et de répondre à quelques questions de base.

Celles-ci allaient de « Faites-vous confiance aux informations de ce site ? » à « Ce contenu contient-il des erreurs ? »

Ensuite, ils évalueraient chaque site pour rechercher des modèles. La conception et le contenu du site de mauvaise qualité pourraient maintenant revenir vous hanter si vous avez reçu de mauvaises notes.

Un exemple plus récent de ceci est « Mobilegeddon».

Si votre site n'est pas réactif pour les mobiles, s'affichant correctement sur l'appareil mobile de tout le monde, vous en subirez également un coup.

Google a même publié une mise à jour axée sur les mobiles, car de plus en plus de personnes naviguent sur le Web et effectuent des recherches sur des appareils mobiles.

Non seulement un site Web mobile de mauvaise qualité nuit à vos conversions, mais il peut également nuire à votre présence SEO.

Commencez par utiliser l'outil de test mobile de Google pour voir comment votre site fonctionne sur les appareils mobiles. Ils vous donneront même des conseils pour l'accélérer.

La vitesse de chargement globale de votre site peut également avoir un impact énorme sur le référencement, alors essayez également l'outil d'analyse de PageSpeed. Il vous donnera des conseils sur la façon d'accélérer votre site.

Si vous rencontrez toujours des problèmes, envisagez d'utiliser un outil de test d'utilisabilité comme celui-ci pour voir où les utilisateurs restent bloqués sur votre site.

4. Liens artificiels

À l'époque, les gens mettaient du texte blanc sur un fond blanc.

Je ne plaisante pas.

L'astuce était que personne ne pouvait le voir, mais les moteurs de recherche le pouvaient.

Les visiteurs du site n'auraient aucune idée de ce qui se passait. Et puis les propriétaires de sites pourraient utiliser des mots-clés toute la journée et toute la nuit.

Pas besoin d'être un génie pour se rendre compte que Google n'est pas vraiment fan de cette tactique.

Cependant, cette même tactique est utilisée à d'autres fins maintenant.

Par exemple, la société mère de Google, Alphabet, a même été surprise en train d'insérer des liens cachés dans le code source du site Web !

Les liens cachés ne sont qu'une variante de cette tactique.

D'autres liens « inutiles » sont cachés à la vue de tous.

Par exemple, les liens de widgets peuvent également vous mettre dans l'eau chaude.

Ceux-ci sont considérés comme des liens « non naturels ». Cela signifie que quelqu'un ne les a pas créés à dessein pour « récompenser » le site auquel ils renvoient.

Au lieu de cela, ces liens sont souvent regroupés avec d'autres logiciels.

Lorsque vous ajoutez le widget à votre site, vous ajoutez également sans le savoir des backlinks au créateur du widget.

Vous les voyez également souvent sur les liens des thèmes WordPress. Ils se trouvent parfois dans le pied de page d'un site qui utilise ce thème.

Maintenant, soyons clairs sur quelque chose.

Placer des liens dans le pied de page comme celui-ci est correct.

Vous voulez que les visiteurs référents cliquent sur ce lien, car ils pourraient aimer ce qu'ils voient.

Vous voulez qu'ils retournent sur votre site et achètent.

Cependant, l'utilisation de liens comme celui-ci dans le pied de page ou la barre latérale d'un site Web pour la création de liens peut vous causer des ennuis.

Au lieu de cela, Google vous recommande de faire des liens non suivis (Noffolow) pour vous assurer que votre profil de lien reste parfaitement propre.

D'autres stratégies de backlinks terribles incluent le paiement de liens ou l'échange de liens entre plusieurs sites que vous possédez.

5. Contenu en double ou duliqué

Le contenu en double ou contenu dupliqué est souvent du contenu qui a été copié d'un autre endroit.

C'est particulièrement mauvais lorsque vous copiez et collez du contenu sur différents sites.

Par exemple, il y avait autrefois un logiciel appelé « spinners d'articles » qui prenait un morceau de contenu et mélangeait les mots.

Ensuite, vous pouvez le republier ailleurs pour des liens faciles vers votre site.

C'était assez facile à détecter, cependant.

Un autre problème courant survient lorsque le contenu est essentiellement volé ailleurs.

C'est une autre évidence.

Les sites de commerce électronique qui copient et collent les mêmes descriptions de produits peuvent également souffrir de contenu en double.

Mais, plusieurs fois, vous causerez vos propres problèmes de contenu en double, et vous ne le réaliserez peut-être même pas.

Par exemple, le même contenu peut apparaître à plusieurs endroits de votre site.

Ceci est préjudiciable car Google peut ne pas savoir à quelle page transmettre l'autorité.

Votre « crédit » est divisé et distribué sur plusieurs pages différentes.

Plusieurs fois, vous ne saurez même pas ce qui se passe.

Les conceptions de blogs WordPress, Joomla 4 et autres causent souvent ce problème. Souvent, on peut accéder à la même page via différents menus, ce qu’il créé plusieurs URL pour la même page.

Il existe quelques techniques moyens et avancés pour éviter cela en plongeant dans le code de votre site. En particulier, vous devez choisir votre URL canonique pour indiquer à Google la page originale à indexer. 

Plusieurs outils comme UberSuggest, Ahrefs, Semrush peuvent aider à les détecter et les corriger. 

6. Annonces interstitielles intrusives

google mobile interstitials penalty bad

Celui-ci semble plus confus qu'il ne l'est.

La « Mise à jour interstitielle intrusive » visait les publicités intrusives qui bloquent efficacement l'écran de quelqu'un.

Ceux-ci se produisent tout le temps sur les appareils mobiles.

Par exemple, vous voulez lire un article d'actualité sur votre téléphone pour tuer quelques minutes. Vous cliquez sur le lien et le site commence à se charger.

Cependant, avant que vous ne puissiez réellement commencer à lire une seule ligne, quelque chose apparaît pour couvrir tout le texte.

Il peut s'agir de n'importe quoi, des publicités à ces vidéos à lecture automatique ennuyeuses, en passant par les fenêtres contextuelles.

Vous vous souvenez il y a quelques minutes quand nous parlions de mauvaise UX ?

Le même principe s'applique ici. Si vous faites des choses qui gênent les visiteurs, vous aurez des ennuis.

Google commencera même bientôt à émettre des avertissements sur les sites Web pour les « publicités ennuyeuses ».

Google a officiellement déclaré qu'il y a des répercussions sur les sites Web :

Pour améliorer l'expérience de recherche sur mobile, après le 10 janvier 2017, les pages dont le contenu n'est pas facilement accessible à un utilisateur lors de la transition depuis les résultats de recherche sur mobile peuvent ne pas être aussi bien classées.

Même les pop-ups peuvent commencer à devenir un problème.

Il y a toujours une fine ligne entre les tactiques de référencement et les tactiques de conversion.

Du côté positif, les fenêtres contextuelles peuvent générer une tonne de conversions.

Cependant, s'il s'agit d'écrans statiques qui occupent un écran et n'offrent aucune valeur, vous pouvez avoir des ennuis.

7. Texte d’ancrage exact (Exact Match Anchor)

anchor text example

Le texte que vous utilisez pour créer un lien vers quelque chose est appelé « texte d'ancrage ».

Imaginons que vous souhaitiez créer un lien interne vers un autre article de blog sur votre site.

"Créer un lien interne" serait le texte d'ancrage dans ce cas.

Le texte d'ancrage aide à dire au visiteur sur quoi il est sur le point de cliquer. Cela leur donne un aperçu rapide, afin qu'ils sachent s'ils veulent cliquer sur le lien ou non.

C'est totalement inoffensif la plupart du temps.

Jusqu'à ce que, bien sûr, les gens aillent trop loin.

Les moteurs de recherche utilisent également ce texte d'ancrage pour comprendre de quoi parle cette page liée. Et à son tour, sur quels sujets cette page est appelée une autorité.

Idéalement, si vous créiez le texte d'ancrage, vous voudriez répertorier le sujet principal ou le mot-clé.

« Correspondance exacte » fait référence à la proximité avec laquelle vous vous en tenez au mot-clé.

Pourquoi c'est un problème ?

Parce que ce n'est pas naturel !

Les moteurs de recherche examinent tout le texte d'ancrage utilisé pour renvoyer à votre site afin de repérer les mauvais schémas.

Vous pouvez le faire aussi.

Lancez l'explorateur de site d'Ahrefs pour voir comment les gens renvoient vers votre site.

Vous devriez voir un mélange de différents textes d'ancrage utilisés.

La même phrase ne devrait pas apparaître une tonne de fois. Sinon, ce serait un indice pour Google que vous essayez de manipuler leur classement.

Il devrait y avoir un équilibre sain.

Ahrefs a mené une étude pour voir quel rapport entre le texte d'ancrage « partiel » et « exact »  est normal.

Le graphique ci-dessus compare ces ratios de texte d'ancrage pour les pages qui s'affichent dans différentes positions.

Vos pages ne devraient avoir qu'environ 10 à 20 % de tous les domaines référents liés exactement ou partiellement.

Sinon, il devrait y avoir un équilibre sain de liens avec des noms de marque ou des termes de liens plus naturels, comme « cliquez ici ».

Ce n'est pas une science exacte, comme vous pouvez le voir. Ce n'est pas quelque chose dont vous devez trop vous soucier si vous n'établissez pas de liens agressivement.

Cependant, si 90 pour cent des pages de votre site ont toutes le même texte d'ancrage de correspondance exacte, ce n'est peut-être qu'une question de temps avant qu'il ne revienne vous hanter.

Conclusion

Une stratégie de référencement réussie est une stratégie qui fonctionne aussi bien aujourd'hui qu'elle le sera en 2022.

Les tactiques et les tendances SEO sont importantes à surveiller.

Cependant, il ne faut jamais pousser les choses à l'extrême.

L'ajout de mots-clés dans votre texte d'ancrage, par exemple, convient la plupart du temps.

Faites-en trop et cela se retourne complètement contre vous.

Le même principe s'applique à l'utilisation de mots-clés dans le contenu, aux commentaires et même à la réutilisation du contenu sur plusieurs pages.

L'utilisation de fenêtres contextuelles pour générer des prospects est acceptable en quantités limitées. Par exemple, vous ne pouvez le montrer qu'aux personnes lors de leur première visite.

De cette façon, vous ne bombardez pas quelqu'un à chaque fois qu'il visite votre site.

Ce n'est pas grave à petites doses conservatrices.

Mais repousser les limites pour attirer quelques visiteurs supplémentaires aujourd'hui n'a pas de sens si cela vous met en danger demain.

  • Affichages : 183

Articles similaires

Information

Nous sommes des mordus de référencement (SEO) et du Markting de contenu (SEM).

Nous pouvons vous aider à améliorer la visibilité de votre entreprise sur la toile et attirer plus de trafic organique.

Nous travaillons fort en veillant à vous amener les meilleures pratiques de SEO et les nouvelles tendances de référencement.

  • Nous publions ici sur Yoomweb et à l'occasion comme invités sur d'autres blogs
  • info@yoomweb.com
  • Le contenu de qualité écrit par amour est notre meilleure force.
  • Québec, QC, Canada